TELEFOANE: Redacție 021 410 23 84 | Tipografie 021 315 25 10 | Librărie 021 305 37 03

QUOD OMNES TANGIT. Une histoire médiévale du consentement politique (XIIIe-XIVe siècles)

  • Autor: MIRUNA TĂTARU-CAZABAN
  • An aparitie: 2018
  • Numar de pagini: 344
  • Format: A5
  • ISBN: 978-606-16-1048-8
  • Limba textului: franceză

22,00 lei

Pour le chercheur en histoire des doctrines et des institutions politiques, le Moyen Âge est devenu grâce aux travaux de W. Ullmann, St. Kuttner et B. Tierney un temps définitoire pour la réflexion constitutionnelle issue d’une relation féconde entre les théories politiques et les différentes visions ecclésiologiques. Le thème de notre travail se trouve au carrefour de plusieurs directions de recherche qui s’occupent de la classification des régimes politiques au Moyen Âge, de la relation entre la loi naturelle et la loi divine, du rapport entre l’idée aristotélicienne de la réalité politique naturelle et «le concept de citoyenneté participative à l’intérieur des cités-États» (H.J. Burns). En quoi consiste le rôle détenu chez les auteurs médiévaux par les sources de la sagesse politique auxquelles ils font appel ou de la condamnation véhémente de la tyrannie ? Quel est le vocabulaire politique engagé par le consentement et quelle est la vraie signification de l’appel à la majorité lorsqu’on lui demande d’exprimer sa voix politique ? Ces questions nous permettront d’entrer dans ce que la pensée politique du Moyen Âge a de plus spécifique, à travers les œuvres de Thomas d’Aquin, Jean de Paris, Bartole de Sassoferrato, Marsile de Padou et Ockham, tout en nous faisant remarquer ses ouvertures vers les temps modernes.

Miruna Tătaru-Cazaban, docteur en sciences politiques de l’Université de Bologne et de l’Université de Bucarest, enseigne actuellement l’histoire des idées politiques à la Faculté de Science Politiques de l’Université de Bucarest. Elle a dirigé un ouvrage sur Théologie et politique. De l’âge des Pères de l’Eglise à l’Europe unie (en roumain) et a publié plusieurs articles sur le problème du consentement au Moyen Âge et la tradition du libéralisme classique. Elle a collaboré à la traduction en roumain des auteurs tels que saint Augustin, Hugues de Saint-Victor, Fr. Guizot, R. Klibansky, E. Levinas.

1,698 total views, 6 views today

Recenzii

Nu există recenzii până acum.

Numai clienții autentificați care au cumpărat acest produs pot lăsa o recenzie.